Suivez nous

Galerie Tretiakov

Galerie Tretiakov est un des plus grands musées d’art russe et un des symboles de Moscou. L'exposition totalise actuellement plus de 180 000 objets et comprend des peintures, des sculptures et des produits en métaux précieux créés du XIe au XXe siècle.

Faits intéressants

  • Pavel Tretiakov a décidé de créer sa propre collection de peintures après une visite de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. Il avait 23 ans.
  • Toute sa vie, Pavel Tretiakov s'est intéressé à la peinture, mais lui-même n'a jamais peint.
  • En rassemblant des peintures, Tretiakov était en concurrence avec l'empereur Alexandre III. Le tsar était aussi un amoureux de l’art, quelques fois ils se disputaient pour obtenir le droit d'acquérir un autre chef-d'œuvre.
  • Malgré le fait que la situation financière de Pavel Tretiakov n’était pas difficile, il estimait parfois nécessaire de mener une vie ascétique. En Europe, à la recherche de nouvelles oeuvres d’expositions pour son musée, le commerçant s’est déplacé d’une ville à l’autre dans des trains de nuit bon marché, dans des places assises. Le collectionneur pensait que cela aiderait à utiliser la majeure partie de ses fonds pour la galerie.
  • La statue de Pavel Tretiakov n'est apparue dans la cour de la galerie qu'en 1980. Auparavant, il y avait à la place un monument de Staline et plus tôt - un monument de Lénine.
  • Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la collection du musée a été transférée à Novosibirsk.

Histoire

Le fondateur de la galerie, Pavel Tretiakov, était un mécène et un marchand pas trop aisé, copropriétaire de la fabrique de lin à Kostroma. Dès son plus jeune âge, il était passionné d'art et passait beaucoup de temps sur les marchés aux puces de Moscou à la recherche d'objets de valeur.

L’histoire du musée a commencé le 22 mai 1856. Ce jour-là, Pavel Tretiakov a acheté les tableaux de Vasily Khudyakov «Contrebandiers finlandais» et de Nikolai Schilder “Tentation". Dans les années suivantes, sa collection s'agrandit. Tretiakov a acheté des peintures principalement de ses contemporains (pour éviter absolument d'acheter un faux). Le mécène, homme aux vues larges et croyant qu'il faille du temps pour comprendre certaines choses,

achetait parfois des oeuvres d'art interdites par la censure en expliquant ainsi aux artistes qu'ils pouvaient créer librement, sans craindre un manque de demande.

Initialement, la galerie était située dans des pièces spécialement aménagées du manoir de la famille Tretiakov. Lorsque la collection est devenue trop grande, il a fallu achever la construction du bâtiment pour elle. Par la suite, après de nombreuses années, toutes les extensions ont été réunies par une façade commune de style russe, selon le croquis de Vasnetsov. C'est aujourd'hui l'un des bâtiments les plus reconnaissables de Moscou.

En 1892 la Galerie Tretiakov a été transférée la propriété à la ville. Après la révolution de 1917, la galerie Tretyakov a été nationalisée.

Aujourd'hui, la galerie se compose de quelques bâtiments dont les principaux sont: le bâtiment historique dans l'avenue Lavrushinsky (XIe-XXe siècles) et la nouvelle galerie Tretyakov sur Krymsky Val (XXe-XXIe siècles).

La galerie n’est pas seulement un musée, mais aussi le plus grand centre scientifique avec une vaste bibliothèque et des archives, des conférences y sont organisées et des travaux scientifiques publiés.

Que voir?

  • «La Mère de Dieu de Vladimir». L'icône la plus mystérieuse de la collection de la galerie. Elle est stockée sous verre à l'épreuve des balles dans l’église Saint-Nicolas de Tolmatchi, annexe au musée.
  • «L'icône de la Trinité», Andreï Roublev. C’est un chef-d’oeuvre de l’art russe ancien et l’icône la plus connue de la peinture russe.
  • «L'apparition du Christ» au peuple, Alexandre Ivanov. Le plus grand tableau présenté dans la collection de la galerie. Le chef-d'œuvre a des dimensions de 7,5 mètres sur 5,4 mètres. Selon des chroniques historiques, l’artiste a passé vingt ans à créer le tableau.
  • «Ivan le Terrible et son fils Ivan le 16 novembre 1581», Ilya Repine. Le tableau a été attaqué deux fois (en 1913 et en 2018).
  • «Un matin dans une forêt de pins», Ivan Shishkin. Deux artistes ont travaillé sur la toile. Ivan Shishkin a peint le paysage d'une forêt et Konstantine Savitsky a peint des ours.
  • «La Jeune Fille aux pêches», Valentin Serov. La peinture est l'un des symboles du musée, un chef-d'œuvre reconnu de la peinture russe.
  • Les œuvres magnifiques du peintre de marine de renommée mondiale Ivan Aivazovsky.
  • «Les Bogatyrs», Victor Vasnetsov. Les œuvres de cet artiste sont consacrées aux personnages principaux des contes de fées et des épopées russes.
  • Les peintures incroyables et uniques de Mikhaïl Vroubel.
  • «Carré noir», Kasimir Malevitch. Le célèbre travail d'art dans le style du suprématisme (il se trouve à la Nouvelle Galerie Tretiakov) et beaucoup d’autres chef-d’oeuvres de l’art russe.
Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir le formulaire et obtenir un devis gratuit sans engagement.
Réserver excursion

Comment demander et obtenir un visa électronique pour la Russie? Pourquoi c’est plus avantageux que le visa “classique”? Nous allons vous ​l’expliquer.
Nouvelles officielles 01.10.2019
Envie de tester le bain russe ? Vous cherchez un banya traditionnel à Saint-Pétersbourg ? Découvrez l’histoire et le rituel du bania!
Guide Petersbourgois 23.08.2019