menu
CONTACTEZ-NOUS
COVID-19

C'est notre fête, camarade!

drapeau_1er_mai.jpg

Si pour vous Lénine et Karl Marx vous semblent plus amicaux qu’Adam Smith. Si pour vous L’Union Soviétique était le bon côté dans la lutte entre les deux blocs. Si enfin vous aimez le rouge, alors fêter le premier mai en Russie est ce que vous auriez de mieux à faire. Même si cela a perdu de son importance, le défilé de la fête du travail devient intéressant pour tout étranger qui voudrait se retrouver un temps en URSS. Le partit communiste se montre à l’occasion de cette fête et en Russie c’est bien sûr en arborant le drapeau rouge d’antan et les portraits du camarade Lénine qu’on descend dans la rue. Pour les purs et durs, Staline sera aussi de sortie. D’autres organisations politiques font aujourd’hui le déplacement, des anarchistes à ceux qui prônent un retour à l’Empire russe, bref il y en a pour tous les goûts.

Marx_Lenine.jpg Les grand-mères vous raconteront qu'avant défilaient tous les travailleurs de toutes les usines, comme chaque régiment défile le 14 juillet sur les Champs Elisées. Les jeunes vous diront que le premier mai c'est le premier jour après l'hiver où on peut faire griller des saucisses à la datcha. Chacun son époque!


Lire aussi

Fan ID après la Coupe du Monde
Fan ID après la Coupe du Monde
L’entrée en Russie sans visa pour les détenteurs de la FAN ID après le Mondial 2018 est désormais possible. Le président russe Vladimir Poutine a proposé de prolonger la validité de la FAN ID jusqu’à la fin de l’année 2018.
Se rendre en Russie via la Biélorussie devient interdit
Se rendre en Russie via la Biélorussie devient interdit
Se rendre en Russie en passant par la Biélorussie était une pratique courante pour les voyageurs. L’ambassade de la république du Belarus a annoncé que les ressortissants non-russes et non-biélorusses ne pourront désormais plus transiter par la Biélorussie.
L’exposition Chtchoukine à Paris, l’art de collectionner
L’exposition Chtchoukine à Paris, l’art de collectionner
Sergueï Chtchoukine, un industriel russe, est considéré comme un des plus grands collectionneurs d’art moderne du XXème siècle. Une partie de sa collection est exposée à la fondation Louis Vuitton à Paris jusqu’au 5 mars 2017.