Suivez nous

Tout savoir sur le palais de Catherine à Pouchkine

L'histoire de la ville de Pouchkine (aussi appelé Tsarskoe Selo) commence à partir de 1710 lorsque Pierre Ier offre à son épouse, Catherine Ire, les terres d'une ancienne ferme, dite Saari Moïs. Ce mot finnois qui signifie "lieu élevé" a donné l'appellation à cette place. Ainsi est né "Tsarskoe Selo" (village du tsar).

Les premières constructions et l'aménagement du territoire offrent l’apparition d’un jardin régulier et d’un premier petit palais qui a reçu le nom de sa propriétaire - Catherine. Quelques années plus tard, le domaine de Tsarskoe Selo fut légué à la fille de Catherine Ire et Pierre Ier , Elisabeth Petrovna, laquelle devint impératrice de Russie en 1741. Commence dès lors le véritable épanouissement du domaine.

Tsarskoïe Selo: vidéo réalisée à l'aide d'un drone

Grâce au talent de son architecte préféré, Francesco Rastrelli, qui a prit part à nombre de travaux de reconstruction, notamment celui du palais existant, mais aussi d'élargissement du territoire et d'aménagement de jardins et de parcs, le nom du site,Tsarskoe Selo, n’était plus à justifier. Rastrelli a créé à lui seul un grand chef-d'œuvre d'architecture "pour la seule gloire de la Russie".

La nouvelle étape dans l'histoire du domaine de Tsarskoe Selo fut le sacre de Catherine II (femme de Pierre III, cousin d' Elisabeth Petrovna). Cette dernière a participé activement à l'embellissement du palais et des parcs du domaine, cela s’explique notamment par le fait qu’elle y séjournait durant de longues périodes et voulait donc que tout soit fait selon ses goûts. Elle a fait appel à des architectes connus du classicisme tels Quarenghi et Cameron, ainsi qu’aux paysagistes Bush et les frères Ilya et Vasily Neelov.

Durant cette période, les territoires des parcs ont été sensiblement agrandis, on a vu se construire des pavillons et des édifices qui sont ensuite devenus de précieux monuments du classicisme russe, comme la galerie de Cameron avec ses chambres d' Agate et ses Bains Froids. Sous les ordres de Catherine II, s’est édifié le palais Alexandre et son parc à proximité du palais de Catherine. Elle les a offerts à son petit-fils préféré, le futur empereur Alexandre Ier, à l'occasion de son mariage avec la princesse Louise de Bade.

l’histoire du palais de Catherine à Saint-Pétersbourg

Démonstration de l'armée russe dans la Cour du Palais

Autour du Grand Etang s'est articulé le parc paysager avec une multitude de pavillons dont les plus connus sont les Bains Turcs et la colonne de Tchesmé, qui est le plus célèbre monument du parc. Elle a été érigée par Antonio Rinaldi en l'honneur de la victoire navale de la Russie sur les Turcs en 1770. On a aussi créé le village Chinois avec des édifices dans le style chinois, le Grand et le Petit Caprice et le pont de Marbre (ou de Palladio) et beaucoup d'autres.

À la fin des années 1790 sous le règne de Paul Ier l'édification de Tsarskoe selo s’est vu stoppé. Plus tard dans une aile attenante au palais a été instauré le lycée impérial pour garçons, dans lequel a étudié un grand poète russe du nom d’Alexandre Pouchkine. Il a donné au site son deuxième nom “Pouchkine”.

Après la Seconde Guerre mondiale et ses différents bombardements, ne restait que la carcasse brûlée du palais de Catherine. Tout ce qui n'a pas été évacué a été détruit ou dérobé par les fascistes. De longs et complexes travaux de restaurations et de reconstructions ont été entrepris. De nos jours, l'ensemble du complexe de Tsarskoe Selo est presque rétabli et accepte les visiteurs.

Сontenu de l'article :

Que voir?

Si vous avez décidé de vous rendre à Saint Pétersbourg pour en apprendre davantage sur l’histoire des tsars et des familles impériales, la visite des parcs et palais de Tsarskoïe Selo est un incontournable.

Le palais de Catherine

Inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le palais de Catherine est un chef d’oeuvre du style rococo : ses sculptures ne se comptent plus, les dorures utilisées à profusion magnifient chacune des salles, les jeux de miroires contribuent à l’éclat des pièces et les imposants lustres prennent part à la création d’une atmosphère majestueuse.

L’histoire du palais commence en 1717, lorsque Catherine Ire a ordonné l’édification d’un palais à l’architecte allemand, Johann-Friedrich Braunstein, pour en faire sa résidence de distraction durant la saison estivale. Mais en 1752 Elisabeth Ire a fait reconstruire ce palais parce qu’elle voulait avoir le « plus beau palais au monde ». Elle l' a commandé à l’architecte italien Bartolomeo Rastrelli. Le palais est baptisé « Catherine », en l’honneur de sa mère Catherine Ire. Mais durant la Grande Guerre, le palais connaît des heures sombres, puisque ce dernier fut pillé par l’Allemagne nazie en 1941. Lors de cette invasion, les nazies ont démantelé et emporté la Chambre d’Ambre. En 1944, lors de la retraite allemande, les nazis en ont profité pour détruire l’ensemble du palais.

Le palais de Catherine après la guerre

Plus tard, les travaux de rénovations ont commencé et tandis que la Chambre d’Ambre originale est restée encore aujourd’hui introuvable, la reconstruction d’une réplique de cette dernière a duré 24 ans, de 1979 à 2003. La légendaire Chambre d’Ambre fut reconstruite à l’identique, avec de l’ambre sur l’ensemble des murs, sur les éléments de décoration... de la feuille d’or a aussi été utilisé en quantité. On estime le coût de cette salle à plusieurs centaine de millions d’euros, plus précisément à 500 millions d’euros.

De nos jours, vous pourrez vous émerveiller devant les 300 mètres de façade que le palais vous offre. Nous vous conseillons de prévoir au moins 3 heures pour avoir le temps de profiter pleinement des magnifiques salles dont regorgent le palais et de vous promener le long de ses jardins.

Le palais d'Alexandre

les curiosités de Tsarskoïe Selo

Le palais d'Alexandre

En 1792 à la frontière nord du parc d'Alexandre, Catherine II a ordonné d'ériger le palais destiné à l'héritier du trône, le petit-fils de Catherine II, le futur empereur Alexandre Ier. On l'a nommé en l’honneur de son propriétaire. Tous les travaux furent terminé en 1796 et le grand-duc, Alexandre Pavlovich avec son épouse, purent investir les lieux. L’auteur du projet du palais d'Alexandre est l’architecte Giacomo Quarenghi. Le palais accueillait essentiellement des cérémonies et réceptions officielles.

Le parc de Catherine

    Ce parc occupe une superficie de 107 hectares. Il se compose de deux parties :
  • l'ensemble de l’ancien jardin régulier (ou Français) conçu par Rastrelli dans les années 1750 devant la façade sud-est du palais de Catherine,
  • les parcs naturels à l'anglaise avec ses nombreux canaux et lacs.

L’ancien jardin trouve son origine à l'époque de Catherine Ire , c’est dans cette partie du parc que l’on peut voir une partie du décor sculpté dont les plus belles pièces sont dues au ciseau de Pietro Baratti. Au centre du Vieux jardin, Rastrelli a édifié le pavillon de l'Ermitage et le pavillon de la Grotte au bord du Grand étang.

Le parc de Catherine

Plus tard, à la frontière nord sous Catherine II, Charles Cameron a élevé l'ensemble composé des Bains froids appelés chambres d'Agate et d'une galerie à terrasse qui est connue sous le nom de la galerie de Cameron. Dans les années 1770, les frères Neelov ont érigé l'ensemble des édifices en style gothique anglais, appelé l’ensemble de l'Amirauté, les cuisines de l'Ermitage et les pavillons des Bains inférieurs et supérieurs. En même temps, sur le territoire du sud du palais et autour du Grand étang, les paysagistes Bush et Vasily Neelov ont créé un parc paysager dit Anglais (d’une superficie de 70 hectares).

Sur le Grand étang, Neelov a créé un pont en marbre d’Oural qui a pris le nom du célèbre architecte et théoricien d'art Andrea Palladio (le pont de Palladio).Catherine II voulait faire de son jardin un manifeste de l'élégance de son goût. Le nouveau parc avait pour but de devenir une sorte de "panthéon de la gloire russe".

Ainsi en l'honneur de la victoire de la Russie sur les Turcs en 1770-1780 , fut édifié un complexe unique se composant de l'obélisque de Kagoul et des colonnes de Tchesmé, de Morée et de Crimée, le kiosque et la cascade turcs. Au début du XIXe siècle, Catherine II a fait construire la porte de la gloire russe en l'honneur de la victoire de la Russie sur Napoléon.

En 1865, le jardin impérial privé est né, composé d’une grande fontaine de marbre et d’une pergola.

Le parc d'Alexandre

Le parc d'Alexandre

Le grand architecte Giacomo Quarenghi a créé ce parc sous l'ordre de Catherine II pour son petit-fils préféré, Alexandre Pavlovitch (futur empereur Alexandre Ier). La superficie de ce parc est de 200 hectares. Grâce aux travaux remarquables des grands architectes et jardiniers du monde entier ont été élevés des bâtiments de style néogothique: l'Arsenal, La Chapelle, la Tour Blanche, le pavillon des lamas, les Écuries pour les chevaux impériaux et le complexe de la Ferme impériale.Il faut traverser le Grand pont Chinois sur le canal Krestovy pour entrer dans le parc d'Alexandre.

Bon à savoir : vous pouvez aussi visiter les expositions permanentes et les musées. Les expositions sont: "Tsarskoe selo. 1917 : la veille ", "L'équipage de la cour à Tsarskoe selo", "Les Chambres d' d'Agate : la renaissance ", " Le bain du cavalier XXIème siècle" et les musées "La Russie pendant la Grande guerre" et "L'arsenal de Tsarskoe selo : la collection impérialе du fusil.” Pour plus de renseignements sur les horaires des visites et les prix contactez-nous.

Horaires et jours d’ouverture de Tsarskoe selo

Le palais de Catherine

Du 1er juin au 31 août, les caisses fonctionnent de 12h à 18h45, sauf les lundis et mercredis. L'entrée à l'exposition peut se faire jusqu'à 19h. Les lundis et mercredis les caisses fonctionnent de 12h à 19h45. L'entrée à l'exposition peut se faire jusqu’à 20h. Chaque mardi le palais est fermé.

En septembre, les caisses fonctionnent de 12h à 17h45. L'entrée à l'exposition peut se faire jusqu'à 18h.

D'octobre à avril, le palais est fermé les mardis et le dernier lundi de chaque mois.

Lors des vacances scolaires d'automne, d'hiver et de printemps, les caisses fonctionnent de 12h à 16h45. L'entrée à l'exposition peut se faire jusqu'à 17h.

Bon à savoir : un ascenseur est proposé pour les invalides. Sur présentation d’un justificatif, il est possible d’y accéder sans patienter dans la file d’attente.

Le parc de Catherine

  • Les caisses fonctionnent tous les jours de 9h à 19h.
  • De mai à juin, le parc est ouvert de 7h à 23h.
  • De juillet à août, le parc est ouvert de 7h à 22h.
  • De septembre à avril, le parc est ouvert de 7h à 21h.

Le pavillon des Bains Turcs est ouvert de 11h à 18h30 tous les jours, sauf les mercredis. Les caisses et l'entrée sont disponibles jusqu' à 18h.

Le pavillon Ermitage est ouvert de 11h à 18h30 tous les jours sauf les lundis. Les caisses et l'entrée sont disponibles jusqu' à 18h. Les excursions avec la présentation de la table de levage ont lieu à 12h, 12h30, 15h et 15h30.

Le pavillon de la Salle de concert est ouvert de 11h à 18h tous les jours sauf les lundis et mardis.

Informations utiles lors de votre visite à Tsarskoe selo

À Tsarskoe selo vous pouvez visiter deux parcs (le parc de Catherine et celui d'Alexandre) en voiture électrique et vous rendre en barque sur l'île se trouvant sur le Grand étang.

En période estivale, il est possible de faire une balade à cheval dans le parc et en hiver de profiter d’une balade en chien de traîneau.

Bon à savoir : si vous êtes un amoureux de l’histoire, vous pouvez visiter Pavlovsk et Pouchkine en un seul jour, Pavlovsk ne se trouve qu’à 5 km de Pouchkine. Pour relier les 2 villes, il vous faut simplement prendre le bus sur la rue Zheleznodorognaya ou près de la gare. Les bus sont 179, 325, 372, 545, K 299. D’autres bus de la gare de Pavlovsk à la gare de Pouchkine sont disponibles (370,383).

Visite guidée de Tsarskoïe Selo


Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir le formulaire et obtenir un devis gratuit sans engagement.
Réserver excursion

Comment demander et obtenir un visa électronique pour la Russie? Pourquoi c’est plus avantageux que le visa “classique”? Nous allons vous ​l’expliquer.
Nouvelles officielles 01.10.2019
Envie de tester le bain russe ? Vous cherchez un banya traditionnel à Saint-Pétersbourg ? Découvrez l’histoire et le rituel du bania!
Guide Petersbourgois 23.08.2019