Suivez nous

Vladivostok

Vladivostok, qui signifie littéralement « qui domine l’Est », est une ville portuaire et est la capitale du kraï du Primorié. Située sur les rives de la baie Zolotoï Rog, la péninsule Mouraviov-Amourski, c’est le port principal de l’Est du pays (plus de 600 000 habitants). Il est aussi surnommé les "Portes du Pacifique de la Russie". Vladivostok est le terminus du Transsibérien.

Faits intéressants

  • Vladivostok était une ville fermée pendant 40 ans. En 1992, le président Boris Eltsine a retiré son statut spécial et l'a ouverte aux étrangers.
  • Le pont reliant Vladivostok à l'île Rousski est le plus grand pont à haubans du monde.
  • Depuis 2000, Vladivostok fête la Journée du tigre. C’est une fête écologique au cours de laquelle des habitants vêtus de costumes de tigre organisent des processions dans les rues principales. L'action annuelle a pour objectif principal d'attirer l'attention du public sur le problème de la préservation de la population du tigre de l'Amour vivant dans le Primorié et le territoire de Khabarovsk.
  • Le nombre de voitures par habitant est plus élevé ici que dans n'importe quelle autre ville russe
  • Dans les environs de Vladivostok, il y a plus de 50 îles.

Découvrez Vladivostok avec nous!

Histoire de la ville

La fondation de Vladivostok est liée à l’idée de l'accession de la Russie à la région de Priamourié. Le développement du commerce à l'est, la défense de la Sibérie orientale contre les empiétements de pays étrangers ont obligé le gouvernement à penser à une nouvelle ville de l'Extrême Orient.

À la fin de 1859, il fut décidé d'ouvrir un poste militaire dans une baie déserte, appelée plus tard Corne d'Or. Les premiers habitants de la future Vladivostok étaient quelques soldats. Peu à peu, la ville a commencé à accueillir des colons de la partie européenne de la Russie. L'Etat les a soutenus de toutes les manières, en leur donnant des avantages et une exemption des droits.

La revitalisation du commerce a donné une impulsion encore plus grande au développement de la ville. L’achèvement de la construction du chemin de fer Transsibérien a simplifié le déménagement à Vladivostok et a beaucoup aidé son développement économique.

Aujourd'hui, Vladivostok est également le plus grand port d'Extrême-Orient. La pêche, la construction navale, la réparation des navires y sont très bien développés. Le port de Vladivostok est la base principale de la flotte du Pacifique.

La ville est à la fois très proche de la Chine, du Japon et de la Corée dont l’influence s’en ressent. Il y a beaucoup de produits asiatiques et certaines inscriptions dans les magasins sont dupliquées en chinois.

À visiter à Vladivostok

  • Pont de l'Île Rousski, qui est une construction exceptionnelle. Sa hauteur est de 324 mètres (le deuxième le plus haut au monde) et sa longueur dépasse 3 kilomètres. Ce pont habille les nouveaux billets de banque de 2 000 roubles.
  • Le Pont de la Corne d'Or est l'une des principales attractions et le symbole de Vladivostok.
  • Le pont sur la baie de l’Amour est bas, mais très long: sa longueur est de 4364 mètres. Il est célèbre non seulement pour ses vues sur la mer, mais aussi pour sa construction sur le site d’une ancienne plage nudiste.
  • L’Arc triomphal est l'une des cartes de visite de Vladivostok. L'endroit sur lequel l'arc a été construit en pierre et en brique est symbolique - c'est à partir de là que Vladivostok a commencé à se développer. Les locaux ont un bon présage: celui qui passera sous les arches d’une élégante porte trouvera certainement le bonheur dans la vie.
  • Le phare de Tokarev est l'un des plus anciens phares de tout l'Extrême-Orient. Une flèche de 798 mètres de long, à peine visible à marée haute, y conduit. Les 10 derniers mètres vers lui sont tellement inondés de vagues qu'il semble de l'extérieur que les gens marchent sur l'eau en direction du phare. Cet endroit est considéré comme le début symbolique de l'océan Pacifique..
  • Funiculaire, « Nid d'Aigle ». La station supérieure se trouve sur la colline, sur la plate-forme d'observation. Du haut du site, s'ouvre un panorama sur le centre-ville et la baie.
  • Le quai Sportivnaïa parsemé de cafés et connu pour sa fontaine musicale et ses lumières.
  • Le quai Tsesarevich. Il est mieux d’y venir le soir pour profiter pleinement du magnifique panorama du coucher de soleil sur le fond du Pont de la Corne d'Or.
  • Millionka est une ancienne région mystique de la ville, avec ses propres règles et lois. Auparavant, les rues étaient peuplées de millions de maisons closes, de fumeurs d'opium et de salles de jeux. Les voleurs chinois, les contrebandiers et les faussaires russes se sont cachés de la justice dans les cours. Il existe aujourd’hui des visites guidées et des artistes organisent des réunions créatives.
  • Sous-marin C-56. Il a autrefois participé à des batailles militaires au cours de la Seconde Guerre mondiale. C’est aujourd’hui un musée.
  • Musée-navire "Fanion rouge". C’est un objet touristique populaire, que les touristes combinent souvent avec une visite du Sous-marin C-56. L'exposition est consacrée aux forces sous-marines de la flotte du Pacifique.
  • Principales rues touristiques Svetlanskaïa, l’avenue Okeansky, Aleutskaïa et ses centres commerciaux, cafés et monuments magnifiques.
  • Cathédrale Saint-Nicolas de Vladivostok. Construite à la mémoire des soldats morts durant la guerre russo-japonaise.
  • Eglise de l'Intercession de la Sainte Vierge. La principale église orthodoxe de Vladivostok. Pendant de nombreuses années, il y avait une école paroissiale pour les enfants de la banlieue coréenne. Après la restauration, elle est également devenue la résidence du Centre de rééducation des alcooliques et des toxicomanes.
  • L'église catholique de la très Sainte Theotokos (construite dans le style néo-gothique, des concerts de musique d'orgue ont lieu dans l'église).
  • L’Aquarium Primorsky est un grand centre avec plus de 500 animaux marins. Sur le territoire de la construction de l'aquarium avec une zone de cinq terrains de football, il y a 135 aquariums différents. Dans l'un des plus grands, il existe un incroyable tunnel de 70 mètres, large de 2,5 m, à travers lequel les visiteurs peuvent se promener en admirant divers poissons.
  • Forteresse de Vladivostok. C’est un ensemble de structures défensives des XIX et XXème siècles, considéré comme l'une des plus puissantes forteresses côtières. L'exposition comprend: des canons d'artillerie et anti-aériens, des torpilles, des complexes de roquettes, des mines terrestres, des mitrailleuses et des mortiers, un parapet pour fusil, des stèles commémoratives et un mât de drapeau du complexe.
  • Filiale du célèbre Théâtre Mariinsky fondé selon l’ancien théâtre d’opéra et de ballet.
  • « Arbat » est une rue piétonne de la ville qui repose sur la plage et le quai Sportivnaya. Vous pourrez y manger de la bonne nourriture, faire bronzette et même pratiquer le yoga avec vue sur la mer, les collines et la forêt.
  • Musée de la flotte du Pacifique. La riche collection thématique comprend des drapeaux et bannières, armes, récompenses, effets personnels des marins héros, maquettes de bateaux et peintures de peintres locaux.
  • Le Musée Primorsky, nommé en l'honneur d'Arseniev (voyageur et ethnographe, célèbre chercheur de l'Extrême-Orient). L'exposition du musée au centre de la ville est dédiée aux chercheurs de la région et de la nature de l'Extrême-Orient; vous y trouverez des découvertes uniques - le complexe funéraire du prince Esykui, des artefacts Votsuyu et de l'empire Yijin; culture autochtone - Udegei, Nanais, Orochi, Aleuts, etc.
  • Musée de l'automobile. Le musée présente des voitures et motos rétro - soviétiques et étrangères, plus de 50 pièces.
  • Galerie d'Art de Primorié. Il y a plus de 150 chefs-d’œuvre de l’art russe et étranger, dont les plus célèbres sont les peintures de Repin, Aivazovsky, Serov. Vous y trouverez également des icônes, des toiles de maîtres européens du XVIe au XXe siècle, des peintures d’artistes soviétiques, des œuvres régionales de peintres locaux.
  • Jardin botanique de Vladivostok. Son territoire de 169 hectares a le statut d'un espace naturel spécialement protégé. Environ 90% de son territoire est occupé par des plantes typiques de la taïga, des sentiers écologiques sont créés dans le parc. Environ 800 espèces ont été collectées sur les sites d'exposition.
  • Safari Park. Il est unique: vous ne pouvez y voir que des animaux qui vivent dans le territoire de Primorié. L'exception est le nouveau parc des lions, où vous pouvez voir des chats sauvages exotiques. Au total, plus de 70 espèces d'animaux sont représentées dans le Safari Park.
  • Zoo. vous pouvez y voir la richesse et la diversité de la nature sauvage de l'Extrême-Orient, qui est admirée par de nombreux voyageurs. C’est là où vous pourrez voir le tigre de l'Amour.
Si vous êtes intéressés par un ou plusieurs de nos services, nous vous invitons à remplir le formulaire et obtenir un devis gratuit sans engagement.
Créer mon voyage

Notre équipe est heureuse de vous informer que Saint-Pétersbourg et Moscou sont reconnus au niveau international comme les meilleures destinations touristiques 2019 . Ils ont gagné le prix préstigieux "World Travel Awards".
Guide Petersbourgois 29.11.2019
Comment demander et obtenir un visa électronique pour la Russie? Pourquoi c’est plus avantageux que le visa “classique”? Nous allons vous ​l’expliquer.
Nouvelles officielles 01.10.2019